24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 08:37

http://www.stop632.be/wp-content/uploads/onem_liege.jpgA Liège, la manif du 25 février démarrera à 13h de la Place St Jacques, devant le Cpas. Un représentant du réseau Stop Art.63§2 et une représentante du collectif ADAS (Association de Défense des Allocataires Sociaux) prendront la parole.

Ensuite derrière notre superbe banderole, nous nous dirigerons vers l’Onem, rue Natalis, via les ponts Kennedy et Longdoz.

Deux arrêts sont prévus. L’un Place des Carmes, avec intervention notamment des Gingers sur les effets des mesures « chômage » et surtout de l’Art.63§2, sur les femmes (Entre 60% et 65% des exclu-e-s sont des femmes…).

L’autre, rue Grétry, devant l’entrée latérale de la MediaCité, avec trois courtes prise de paroles.

Deux « politiques »: questions posées aux deux partis disposant de parlementaires qui soutiennent la manif (PTB et Ecolo) sur « Qu’entendez-vous concrètement prendre comme initiatives dans les jours et semaines qui viennent pour contribuer à l’abrogation de l »Art.63§2, la réintégration des exclus dans leurs droits légitimes à des allocations de chômages et contre les mesures récentes qui limitent davantage encore l’accès aux allocations d’insertion ?  »

Une « syndicale », adressée à la CSC, qui seule mobilise à Liège pour la manif: « Quels sont vos projets en terme de lutte contre l’Art.63§2 (et articles connexes) et quelle importance sera donnée par la CSC en la matière dans les futures négociations gouvernementales? Pour la CSC, revenir sur les mesures prises ces trois dernières années contre les droits au chômage constitue-t-il un incontournable, une balise en soi dans les « futures » négociations avec le gouvernement ? quid particulièrement de l’abrogation de l’Article 63§32 ? Quelles nouvelles bagarres et initiatives sont prévues à ce sujet dans les semaines qui viennent? »

Arrivée attendue à l’Onem vers 14h30, où nous demanderons à ce qu’un maximum de manifestants soient reçus par le directeur, Monsieur Delvaux, à qui nous demanderons de signer un communiqué. Cette requête sera argumentée par les différentes organisations qui appellent à la manif liégeoise.

communiqué directeur onem

Pendant cette rencontre, autour d’un brasero la soupe populaire sera servie aux courageux restés dans le froid. Ce moment sera rythmé de musique, chansons, lectures de textes et slams.

Pour toute info: info@stop632.be

L’ Appel à l’action liégeoise « Nous sommes les 35 000. On rentre chez nous » est lancé par:

Du réseau Stop Art.63§2 (et pour la plupart membres aussi du réseau liégeois AAA): Cadtm, Joc, Equipes Populaires, Riposte.cte, Comac, EGA, EcoloJ, PTB, PSL, LCR, PC, Ecolo, Vega, Mouvement de Gauche

La CSC Liège-Huy-Waremme

Le réseau Tout Autre Chose

Voici les vrais chiffres du chômage sur base desquels nous interpellerons le directeur de l’Onem.

 

Les vrais chiffres du chômage / Décembre 2014.

Selon Onem / déc 2014:
(http://www.onem.be/fr/documentation/statistiques/statistiques-mensuelles)

Chômeurs complets indemnisés
demandeurs d’emploi (dont « insertion : 85000)     410 000
non demandeurs d’emploi :                                            165 000
Travailleurs soutenus par l’Onem et sans emploi :     60 000
Chômeurs temporaires :                                                 104 000
Travailleurs à temps partiel avec AGR :                        42 000
TOTAL : 781 000

Selon Forem (chiffres wallons) et avec extrapolation nationale/ déc 2014 :
(https://www.leforem.be/chiffres-et-analyses/statistiques/region-wallonne.html) :
demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement,
sanctionnés par ONEM et/ou forcés par les CPAS
(25 000 en Wallonie)                                                       60 000
demandeurs d’emploi inscrits librement
(11 000 en Wallonie)                                                        25 000
jeunes en stage d’insertion
(24 000 en wallonie)                                                       60 000
TOTAL : 145 000

TOTAL 926 000

Non comptabilisés :
– Trav. à temps partiel avec maintien des droits et sans AGR (= « librement inscrits » ??)
– Trav. à temps partiel sans maintien de droits (volontaires)
– « sans papiers » n’ayant aucun droit
– autres sans emploi ne bénéficiant que de l’Aide Sociale des Cpas ou du RIS sans être nécessairement demandeurs d’emploi
– chômeurs en période de sanction ou en fin de droit des allocations d’insertion et ne bénéficiant pas du RIS

Article: www.STOP 63§2

Partager cet article

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Articles T.S.E.
commenter cet article

commentaires

Soutenu par

 

Rechercher

Contacts

Administrateur Blog

Gaëtan

063 24 22 74

Responsable T.S.E.

FGTB - CEPPST

 

Autres CRTSE en Wallonie

Brabant Wallon

Khalid Gaa

067 64 60 06 - 0478 35 85 83

 

Centre

Christohe Morais-Rosa

064 23 61 19

 

Charleroi et Sud-Hainaut

Pippo Bordenga

071 64 13 03

 

Liège-Huy-Waremme

Agnès Ramaekers

04 221 96 20

 

Mons-Borinage

Cédric Devriese

065 32 38 33 - 0473 97 64 93

 

Namur

Françoise Lejeune

081 64 99 59 - 0474 48 10 02

 

Verviers

Simon Darimont

0496 50 07 88

 

Wallonie Picarde

Fabien Tanase

069 88 18 04