27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 09:03

Je lis qu’une internaute a lancé un défi aux politiciens, celui de vivre avec 1 200 euros pendant 30 jours. 1 200 euros, c’est un peu plus que la future allocation d’un chômeur «chef de ménage» longue durée, sachant aussi que le seuil de pauvreté en Belgique est de 870 euros. 1 200 euros donc, avec lesquels il s’agirait de payer son loyer, ses transports (pas de voiture de société!), son énergie, son eau, ses impôts, son téléphone, ses frais de santé (pas question de se faire inviter au restaurant).

Mais quelle idée de téléréalité géniale! Je ne comprends pas qu’aucune chaîne n’ait aussitôt acheté le concept. J’ai déjà le titre : Le bonheur est dans le SMIC ou Belgium’s got minimex. Pourquoi ne pas convier quelques people à tenter l’aventure  ? Des politiques, évidemment (on se souvient de ce secrétaire d’État qui, de bonne foi, évaluait à 100 euros le caddie hebdomadaire de la ménagère), mais aussi des footballeurs, des stars belges du cinéma français, des patrons d’entreprise publique, ou tout autre type de personnalité quelque peu déconnectée des conditions de vie réelles de ses concitoyens (non, je n’ai pas parlé de membres de la monarchie!).

Une sorte de Koh Lanta mais pas exotique, où il faudrait survivre dans la jungle de la précarité. Avec des épreuves dites «de confort», pour améliorer les conditions de vie de sa famille et d’autres dites «d’immunité», permettant de ne pas être éjecté par l’Onem. Les candidats devraient vivre low cost et manger discount (pas des insectes mais guère mieux). Ils s’élimineraient mutuellement en se dénonçant pour travail au noir ou faux statut d’isolé.

La vraie vie d’un Belge sur dix, quoi! 

X.D.

 

Article: lavenir.net

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Harris Cathy 27/12/2012 17:49


C'est honteux une telle initiative! 1200 euros par mois, c'était le montant de mon 1er salaire, et j'ai bien réusis à en vivre. Avant cela, je vivais avec 16.000 fb par mois (400 euros actuels
donc) et il a bien fallu que je m'en sorte. Des milliers de personnes vivent avec ce genre de montant. 1200 euros par mois, c'est déjà bien pour bcp...Donc soins de santé, difficile, sorties et
loisirs bien longtemps que ça ne fait plus partie de ma vie...et des économies!!! C'est quoi ça??? Pour un politicien, clair que ça ne doit pas être facile un tel montant, mais pour tous les
autres qui vivent vec ça, faut pas non plus chercher à insulter le monde!!!

Marie-Claude PIERRE 27/12/2012 09:14


Je trouve qu'un mois n'est pas suffisant, il en faut au moins trois. Reporter une dépense d'un mois, ce n'est rien mais quand il devient impossible d'épargner le moindre cent, cela devient plus
dificile.


J'ai regardé ces derniers mois une émission sur TV5 Monde : les naufragés des villes.  journalistes, un homme et une jeune fille ont dû vivre dans les conditions d'un minimexé pendans 6
mois, je pense, ils en sont ressortis changés croyez moi.

Soutenu par

 

Rechercher

Contacts

Administrateur Blog

Gaëtan

063 24 22 74

Responsable T.S.E.

FGTB - CEPPST

 

Autres CRTSE en Wallonie

Brabant Wallon

Khalid Gaa

067 64 60 06 - 0478 35 85 83

 

Centre

Christohe Morais-Rosa

064 23 61 19

 

Charleroi et Sud-Hainaut

Pippo Bordenga

071 64 13 03

 

Liège-Huy-Waremme

Agnès Ramaekers

04 221 96 20

 

Mons-Borinage

Cédric Devriese

065 32 38 33 - 0473 97 64 93

 

Namur

Françoise Lejeune

081 64 99 59 - 0474 48 10 02

 

Verviers

Simon Darimont

0496 50 07 88

 

Wallonie Picarde

Fabien Tanase

069 88 18 04