13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 07:00

CIMG1886

Quatre garçons dans le vent. 

La marche est en ville : la capitale de la région, Namur.

La veille nous avons bénéficié de l’hospitalité de "Luttes Solidarités Travail" dans un de ses habitats collectifs appelé "la Caracole" , comme chaque jour depuis lundi.

Nous, commission des TSE, membre le plus "fragile" de l’organisation syndicale, avons choisi comme hôte une association qui depuis 30 ans travaille à l’organisation des luttes avec les plus pauvres. Nous nous sommes mutuellement reconnu : nos forces respectives résident peut-être dans la même fragilité.

CIMG1924

Sous tente de nomade, LST, ATD, la régionale FGTB Namuroise et les marcheurs tiennent conférence de presse au pied de la citadelle face aux murs du Parlement wallon.

CIMG1926

Le "ferment" du jour : les membres de LST sous la bannière syndicale et inversément.

CIMG1934

Au premier plan, sur la gauche (évidement !) Emily Hoyos, Présidente du Parlement wallon, Guy Fays, Secrétaire régional de la FGTB Namur et Marc Otjacques, militant de LST Andennes.

Ce dernier nous confie : « quel bonheur de voir entrer des syndicalistes, ayant accepté de mettre toute identité au vestiaire, en commun avec les militants des associations luttant avec les pauvres, dans un moment fort autour de la dalle en l’honneur des victimes de la misère ».

CIMG1941

CIMG1947

photos-marche 6206

Toujours face au Parlement, les marcheurs produisent leur désormais célèbre "criée aux esclaves".

photos-marche 6241

Acte numéro 5 : la vente d’un lot groupé. La mère de 4 enfants et le cuistot vont être adjugés par le vendeur des boîtes d’intérim.

photos-marche 6211

Eliane Tillieux, Ministre régionale de la santé, de l’action sociale et de l’égalité des chances pendant la criée aux esclaves. La Ministre a ensuite reçu très longuement une délégation. Pour lire le compte rendu de cette rencontre, écrite par trois marcheurs, cliquez ici.

CIMG1980

Ensuite, sur la place du théâtre, l’exposition "carrément ensemble", préparée à l’initiative de LST.

CIMG1992

16 H 30 à Namur. Défilé monstre dans les rues de Namur. Et retour à la Caracole sous la protection de la police très bienveillante.

Myriam et Didier, que nous remercions pour leur disponibilité et leurs attentions tout au long de la journée.

mc2010

Repas, ce soir, avec nos hôtes. Nous écrivons dans cette grande pièce où les enfants jouent et les adultes parlent.

A cette image nous viennent des mots que nous souhaitons vivre : affiliés et maison syndicale.

Etymologiquement être affilié c’est être fille de, fils de. Un affilié à un syndicat est fille ou fils de ce syndicat. A part entière. Et devrait pouvoir se reconnaître comme tel.

Et les filles et les fils doivent être les bienvenus dans la maison syndicale, la maison du peuple, la maison humaine. Parce qu’elle leur appartient. 

Rendre aux mots leur sens ne peut se faire qu’en agissant sur le réel.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article

commentaires

Soutenu par

 

Rechercher

Contacts

Administrateur Blog

Gaëtan

063 24 22 74

Responsable T.S.E.

FGTB - CEPPST

 

Autres CRTSE en Wallonie

Brabant Wallon

Khalid Gaa

067 64 60 06 - 0478 35 85 83

 

Centre

Christohe Morais-Rosa

064 23 61 19

 

Charleroi et Sud-Hainaut

Pippo Bordenga

071 64 13 03

 

Liège-Huy-Waremme

Agnès Ramaekers

04 221 96 20

 

Mons-Borinage

Cédric Devriese

065 32 38 33 - 0473 97 64 93

 

Namur

Françoise Lejeune

081 64 99 59 - 0474 48 10 02

 

Verviers

Simon Darimont

0496 50 07 88

 

Wallonie Picarde

Fabien Tanase

069 88 18 04