3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 12:09

http://archives.sudpresse.be/t-20110929-H3DM17-0.jpgL’Onem a privé temporairement ou définitivement 8.890 demandeurs d’emploi de leur allocation de chômage au cours du premier semestre de cette année, soit un quart de plus que l’an passé. Cette augmentation touche surtout la Wallonie.

Le nombre de ces sanctions s’élevait à 5.224 en Wallonie contre 2.196 en Flandre, soit plus du double, rapportent jeudi les quotidiens “Gazet van Antwerpen” et “Het Belang van Limubrg”.

Il ne faudrait pourtant pas en conclure que les chômeurs wallons refusent d’avantage de travailler, avertit l’Onem. Les bureaux wallons, ainsi que bruxellois, de l’Office national de l’emploi suivent de plus près les chômeurs de longue durée dans leur recherche d’un emploi. Ils ont donc effectué un mouvement de rattrapage.

Près d’un quart des chômeurs qui refusent un emploi ou une formation sont exclus définitivement et ne reçoivent plus d’allocations.

“Environ 10 % de ces gens vont au CPAS”, a souligné Vicky Heylen, chercheuse à la KU Leuven.

Selon elle, une moitié des chômeurs sanctionnés sort du système.

“Personne ne sait comment ils survivent”.

 

n.c.

 

Article: SudPresse.be

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Soutenu par

 

Rechercher

Contacts

Administrateur Blog

Gaëtan

063 24 22 74

Responsable T.S.E.

FGTB - CEPPST

 

Autres CRTSE en Wallonie

Brabant Wallon

Khalid Gaa

067 64 60 06 - 0478 35 85 83

 

Centre

Christohe Morais-Rosa

064 23 61 19

 

Charleroi et Sud-Hainaut

Pippo Bordenga

071 64 13 03

 

Liège-Huy-Waremme

Agnès Ramaekers

04 221 96 20

 

Mons-Borinage

Cédric Devriese

065 32 38 33 - 0473 97 64 93

 

Namur

Françoise Lejeune

081 64 99 59 - 0474 48 10 02

 

Verviers

Simon Darimont

0496 50 07 88

 

Wallonie Picarde

Fabien Tanase

069 88 18 04