14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 08:41

Avec Yves Martens-Honoré,

de la céllule "Stop Chasse Aux Chomeurs"

PLATE-FORME CONTRE LE PLAN DE CHASSE AUX CHOMEURS ET POUR LA CREATION DE VRAIS EMPLOIS POUR TOUS

L'Envers de l'info + 100 ans de radio 13/01/2014 sur RTBF radio "la Première"

 

 


 

Contrôles des chômeurs: les chiffres qui font mal

Lire l'article et voirs les graphiques sur l'avenir.net

 

http://1.lavenircdn.net/Assets/Images_Upload/Actu24/2013/11/12/ch%C3%B4meur.jpg.h170.jpgLes évaluations de l’ONEM sont négatives à près de 50% au premier entretien. Et depuis quelques années, les sanctions s’amoncellent.

Dès février 2014, l’Onem convoquera les premiers demandeurs d’emploi inscrits en stage d’insertion professionnelle. Les nouveaux, les plus jeunes… Ils seront évalués au 7e mois de leur stage (février pour ceux qui sont allocataires depuis le 1er août 2013). Mais les évaluations de l’ONEM concernent toutes les catégories de demandeurs d’emploi. Certains s’y sont déjà frottés plusieurs fois (témoignage).

Pendant le premier semestre 2013, l’ONEM a ainsi évalué 62 626 demandeurs d’emploi. Au premier entretien, si l’évaluation est positive, le demandeur d’emploi ne sera plus convoqué avant 16 mois pour un nouveau contrôle. Par contre, si la 1re évaluation est négative, un 2e et un 3e entretiens sont prévus. Avec certaines contraintes et engagements bétonnés sous forme de contrat.

1. Premier entretien: 48% d’évaluation négative

Selon les chiffres livrés en décembre par la ministre de l’Emploi, 62 626 demandeurs d’emploi ont été entendus par l’ONEM au 1er semestre 2013. On relève 8 982 sanctions (soit 14,30% par rapport au total des évaluations). Avec un nombre impressionnant d’évaluations négatives: 48% au 1er entretien, 37% au 2e et 47% au 3e.

2. Les sanctions Quand sont-elles enclenchées?

Tout d’abord quand, sans raison valable, vous ne vous présentez pas à un entretien. Ensuite quand vous refusez de signer le contrat écrit proposé à l’issue du 1er ou du 2e entretien. Et enfin à l’issue du 2e ou du 3e entretien, quand il apparaît que vous n’avez pas respecté votre engagement. Les sanctions prévues vont de la suspension de 2 ou 4 mois des allocations (avec ou sans rétroactivité), à la réduction du revenu d’intégration ou à la suspension totale.

3. Un boom en quelques années

Les sanctions, concrètement, conduisent les demandeurs d’emploi au CPAS, même pour une suspension provisoire. En 2013, la Fédération des CPAS de l’Union des Villes et Communes de Wallonie constatait que, en 7 ans, et sur base des chiffres complets de 2012, la croissance du nombre d’exclus de l’ONEM était de 1 469%; 12 227 dossiers rien qu’en 2012. La prochaine dégressivité des allocations de chômage ne va certainement pas améliorer la situation.

 

 

 

Article: L'avenir.net

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Soutenu par

 

Rechercher

Contacts

Administrateur Blog

Gaëtan

063 24 22 74

Responsable T.S.E.

FGTB - CEPPST

 

Autres CRTSE en Wallonie

Brabant Wallon

Khalid Gaa

067 64 60 06 - 0478 35 85 83

 

Centre

Christohe Morais-Rosa

064 23 61 19

 

Charleroi et Sud-Hainaut

Pippo Bordenga

071 64 13 03

 

Liège-Huy-Waremme

Agnès Ramaekers

04 221 96 20

 

Mons-Borinage

Cédric Devriese

065 32 38 33 - 0473 97 64 93

 

Namur

Françoise Lejeune

081 64 99 59 - 0474 48 10 02

 

Verviers

Simon Darimont

0496 50 07 88

 

Wallonie Picarde

Fabien Tanase

069 88 18 04