7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 00:00

 

La chasse au chômage ou la chasse aux chômeurs ?

 

On vous dit « Contrat ». Comprenez sanction. On vous dit « Facilitateur ». Comprenez contrôleur. On vous dit « Activation du comportement de recherche d’emploi ». Comprenez chasse aux chômeurs.

La novlangue est à l’œuvre et elle masque la réalité. C’est vrai qu’on essaie de cacher le chômage, les réalités quotidiennes des personnes qui le vivent, la manière dont on les prend pour cibles.


Thierry : l’ONEm lui reproche d’avoir répondu à des offres d’emploi uniquement, au lieu des candidatures spontanées stipulées dans le contrat. Bien que le nombre soit respecté il se voit sanctionné de 4 mois d’allocations.

Alain  a réalisé près de 60 candidatures sur la période évaluée (12 mois). L’ONEm estime les démarches insuffisantes et ‘non-diversifiées’. Il est contraint de signer un premier contrat.

Juliette vit seule avec 14 enfants. L’ONEm l’a exclue définitivement des allocations de chômage car elle avait fait des candidatures spontanées à la place des réponses à offres exigées dans le second contrat. Madame avait réalisé plus de démarches que celles imposées par l’ONEm.

Myriam  vit seule avec un enfant gravement handicapé fréquentant l’enseignement spécialisé. Elle n’a pas de possibilité de garde pendant les vacances scolaires. L’ONEm n’en tient pas compte, la situation  conduit à son  exclusion.

Pierre  présente un certificat médical émanant du CHA et attestant d’un QI de 60. Il a obtenu une reconnaissance d’incapacité de 0 % par un médecin agréé par l’ONEM, ce dernier se retranchant derrière le fait qu’il  souffre d’une maladie congénitale. Pierre a été sanctionné.

Jérôme a de gros problèmes de toxicomanie et semble, lors de l’évaluation de son deuxième contrat être dans une dynamique de resocialisation. Il se fait exclure définitivement du chômage car les démarches de recherche d’emploi sont trop tardives aux yeux de l’ONEm.

Suite à l’incendie de son habitation, Ludovic se voit exclure car il n’a pas de preuves papiers de ses recherches d’emploi. Il  présentait une attestation des pompiers stipulant le sinistre total de son habitation.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Articles T.S.E.
commenter cet article

commentaires

Sabine Masy 03/07/2010 16:15



Je me demande des fois si ces contrôleurs de l'ONEM savent encore dormir sur leur deux oreilles...Un peu plus d'humanité s'il vous plaît....Derrière les statistiques se cachent souvent des drames
humains sans nom



Soutenu par

 

Rechercher

Contacts

Administrateur Blog

Gaëtan

063 24 22 74

Responsable T.S.E.

FGTB - CEPPST

 

Autres CRTSE en Wallonie

Brabant Wallon

Khalid Gaa

067 64 60 06 - 0478 35 85 83

 

Centre

Christohe Morais-Rosa

064 23 61 19

 

Charleroi et Sud-Hainaut

Pippo Bordenga

071 64 13 03

 

Liège-Huy-Waremme

Agnès Ramaekers

04 221 96 20

 

Mons-Borinage

Cédric Devriese

065 32 38 33 - 0473 97 64 93

 

Namur

Françoise Lejeune

081 64 99 59 - 0474 48 10 02

 

Verviers

Simon Darimont

0496 50 07 88

 

Wallonie Picarde

Fabien Tanase

069 88 18 04