4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 19:21

Après six nuits passées sur a place Saint-Lambert, les “ indignés ”ont levé leur camp pour l’installer à quelques centaines de mètres plus loin, sur l’esplanade Saint-Léonard.

 

http://www.lameuse.be/zc/thumb300x200/mediastore/_2011/juin/hermes/ID6427329_campement_200040_H354T2_0.JPG.jpgQuelles sont les raisons de ce déménagement alors que leur mouvement prend de plus en plus d’ampleur? “La drogue, l’alcool, la violence... Tous les problèmes inhérents au centre-ville, indique un de leurs représentants. L’atmosphère était devenue vraiment pénible pour ceux qui campaient sur la place Saint-Lambert. Nous passions notre temps à faire du social sans vraiment oeuvrer pour notre objectif: bénéficier d’une démocratie réelle ”.

Une bonne vingtaine de tentes ont donc été (re) dressées sur l’Esplanade St-Léonard, un lieu “ plus propice ” à la discussion pour les indignés. “ Nous y bénéficierons aussi d’un meilleur accès à l’eau potable puisque les points d’eau promis par le Bourgmestre ne sont jamais arrivés sur la place St-Lambert... ”.

 

Article: LaMeuse.be

 

 

Ils campent place Saint-Lambert

n.c.

Liège Manifestation
indignes.JPGDepuis vendredi soir, ceux qui veulent “ une réelle démocratie ” logent sur la place

Impossible de les manquer si vous vous baladez du côté de la place Saint-Lambert: une vingtaine de tentes ont été dressées par une cinquantaine de manifestants qui ont décidé de marquer leur soutien aux Espagnols, en revendiquant “ une réelle démocratie ”. Ambiance en pleine “ assemblée populaire ”.

Le “ campement ” installé sur la place Saint-Lambert a des allures d’un camping de festival, soleil de plomb compris, à cela près qu’on n’y entend pas de musique tonitruante... En tout cas, vers 14 heures, au moment où nous nous y rendons afin de demander à l’un ou l’autre des “ indignés ” de quelle manière il vit depuis vendredi soir, jour où les premières tentes ont été montées...

Mais voilà, très sollicités par les médias depuis leur arrivée, disent-ils, on ne laissera plus n’importe qui s’exprimer tant qu’un “ groupe ” n’aura pas été désigné pour répondre aux journalistes, mais aussi aux autorités...

Nous sommes en fait tombés en pleine “ assemblée populaire ”. Réunis sous un bivouac, les manifestants, qui viennent de tous horizons, discutaient de la manière dont allait se dérouler la suite des événements. Des “ négociations ” avec les autorités, de la coexistence avec d’autres manifestations organisées sur la place, de l’hygiène, du ravitaillement en eau ou encore de la consommation d’alcool sur place.

Parlons-en de cette consommation d’alcool... Le débat dura une bonne quarantaine de minutes durant lesquelles les avis divergèrent: “ boire de l’alcool ici, c’est un des motifs qui pourrait décider la police à nous faire partir ” lança-t-on. “ Toute consommation devra se faire dans un espace spécialement prévu à cet effet ” s’écria une autre personne. D’autres étaient radicalement contre le fait de boire sur l’aire du campement. “ On doit faire notre “ révolution ” sans alcool et sans drogue. Nous devons garder nos idées claires ”.

Un jeune homme au fort accent espagnol parla dans le même sens. “ Nous ne sommes pas ici pour faire la fête. Ce n’est pas le moment, ni l’endroit ”. Au final, si nous comprenons bien, ce sera l’option d’un “ endroit dans le camp où l’alcool est toléré ” qui sera privilégiée...

La question de l’approvisionnement en eau suscita aussi des inquiétudes. À savoir “ si on demande cela aux autorités de la Ville, elles pourraient avoir des exigences en retour ”. Et de la sécurité aussi, par l’intermédiaire d’une des personnes présentes lors de l’AP, qui réclama “ qu’un groupe devrait pouvoir l’assurer. Notamment pendant la nuit, pour calmer les ardeurs de certains qui foutraient le bordel ”(sic).

À première vue donc, les forces de l’ordre ne les ont pas ennuyés. Si bien qu’on ne peut dire, à l’heure actuelle, combien de temps encore les manifestants resteront sur la place Saint-Lambert. Et vu comme le mouvement est lancé, il n’est du tout exclu que d’autres “ campeurs ” viennent se rallier à la cause...

Au terme de leur assemblée, après avoir eu un contact avec la Ville, les manifestants semblaient satisfaits comme nous l’indique un “ porte-parole ” récemment désigné: “Monsieur Demeyer a promis qu’il allait nous permettre de nous ravitailler en eau et que nous allions bénéficier de containers ainsi que de sacs poubelles ”.

 

Article: LaMeuse.be

 

Pour plus d'info visitez leurs blog sur http://prendslaplace.agora.eu.org/

 

Ou écouter sur 48fm

Sans Interdit, l'émission qui a du flair

 

L'émission du Lundi 30 mai

 

*Georges reçoit Slim, Felipe et Olivier pour commenenter l'action "Prends la rue/Yes we camp" qui se tient depuis le vendredi 27 mai sur la Place St-Lambert. En bonus, retours sonores sur les activités et liaison par téléphone Pauline Imbach du CADTM, en direct du camp, pour résumer l'assemblée populaire du soir (http://bxl.indymedia.org + Démocratie Réelle Liège sur Facebook + www.youtube.com/user/minichaprod + www.cadtm.org)

 

 

 

En attendant : surtout, SURTOUT, ne lâchez rien !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Les "Indigné(e)s"
commenter cet article

commentaires

Soutenu par

CEPlogo

 

Rechercher

Contacts


Administrateur Blog:

Damien

Responsable T.S.E. - FGTB:

Autres CRTSE en Wallonie

Verviers

Simon Darimont 

0496.50.07.88

  

Mons  

Cédric Devriese 

065.32.38.33.

  

Tournai :
Fabien Tanase

069.88.18.04
                  
Centre : 
       Christohe Morais-Rosa

 064.23.61.19
               
Liège-Huy-Waremme :
Sidi Katumwa
04.221.96.20

Charleroi :

Nadia Verley
071.64.12.91

Sud-Hainaut :
Eric Clemens
071.64.12.58

Mouscron :
Marie-Noëlle Gaillez
056.85.33.57

Namur :
Farnçoise Lejeune

0474.481.002

Nivelles :
khalid Gaa

0478.35.85.83