6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 08:20

«La meilleure façon de marcher,

C’est bien sûr la nôtre.

C’est de mettre un pied devant l’autre

Et puis de recommencer.» 

10258820 603783079717684 144048205162422089 n

Il est tôt quand on arrive sur place. Déjà que j’ai raté le 1er bus. J’ai dû prendre le suivant. Heureusement, le temps est au beau fixe. Pas trop chaud, ni trop froid non plus d’ailleurs. On aide aux derniers préparatifs. Petit à petit, les participants arrivent. Damien vient avec Kyra, Aurore a amené son Loulou. On est plus que craint, mais moins qu’espéré ; en tout environ 25 personnes.

10169164 603783086384350 255544646828057272 n

Vers 9h45, il est temps de partir vers notre premier lieu de visite. Manu, Dimitri et moi empoignons les drapeaux et d’autres font de même avec les banderoles et on se dirige vers le centre de Virton.

1613885 603783083051017 1474604635486064556 n

Lieu de polémiques à Virton, Fedasil est un centre d’accueil pour demandeurs d’asile. C’est un organisme fédéral, qui regroupe toute une série de services nécessaires pour des gens qui sont en attente lors d’une demande d’asile. La procédure est plus ou moins longue (de 2 à 12 mois, parfois plus), et les gens sont placés dans ces centres en attendant une réponse de l’Office des étrangers. Nous sommes reçus dans une salle assez grande, et l’animateur du jour a préparé une animation. Cette animation est censée prendre environ 1 heure et demi, mais nous n’avons qu’une demi-heure devant nous. Il présente le centre et parle un peu du parcours des réfugiés, des difficultés de confronter des personnes de cultures et de langues différentes. Il aborde de nombreux points mais le temps passe vite et nous devons déjà partir vers d’autres rencontres.

10253949 603783159717676 3641643747274178763 nNous nous dirigeons vers la gare, pas trop lointaine. Pour le décorum, on se rend sur le quai de la gare. De toutes manières, aucun train n’est prévu et nous ne dérangerons personne. Les amis du Rail et un représentant SNCB parlent des problèmes que vont rencontrer des gares comme celle de Virton (moins de trains, donc moins de moyens et à terme fermeture de la gare), avec les nouveaux horaires des chemins de fer.

10308392 603783123051013 1385794008722631718 n10273850 603783179717674 4895173975452014751 n

Un peu avant midi, nous quittons la gare, direction Meix-devant-Virton. Une longue marche nous attend. On annonce entre 5 à 8 kilomètres. A quelques encablures de la gare, on croise une nuée d’étudiants qui sortent de l’école. Certains sont bien forcés de faire un bout de chemin avec nous. Pendant un certain temps, cela fait effet de masse. On avance lentement, la route est très fréquentée, et on doit faire attention à certains conducteurs indélicats qui n’aiment pas les contrariétés imposées par notre marche. Ce n’est pas leur combat, ni leur préoccupation! Heureusement, Gigi veille au grain avec sa camionnette. Elle roule derrière le groupe, seule sauf lorsque quelqu’un la rejoint. Elle est un peu énervée et l’embrayage de la camionnette souffre, mais les deux résistent et on arrive à bon port.

10262267 603783219717670 6835932681895366245 n

Nous sommes reçus dans la salle qui jouxte l’épicerie de Meix. L’histoire de cette épicerie, du réseau des Grosses Légumes et de l’Epi Lorrain nous est contée par Françoise, après avoir écouté les péripéties de la Ferme du Hayon. Cette dernière est une ferme coopérative qui participe à un projet de recherche d’anciennes semences de blé. Cela fait plusieurs années que les germes de blé d’anciennes souches sont plantées et les premiers résultats vraiment concluants arrivent. Pour l’épicerie, il faut savoir qu’elle tourne sur base de volontariat, de ténacité et la bonne volonté des habitants. Les projets ne manquent pas et la volonté de les réaliser est incroyable.

10153946 603783216384337 7301703325164992288 n1902867 603783246384334 5950391079425785157 nVers 15 h, il est temps de reprendre notre périple. Une nouvelle marche nous attend (environ 5 km annoncés). Malgré un incident de parcours (la disparition momentanée d’Aurore), la marche est agréable. Les décors des fermes du premier volet laissent la place à des petits lacs, des cascades et beaucoup d’arbres et de sapins. Le décor est plus beau, la route nettement moins fréquentée et on peut profiter du soleil qui nous caresse de ses rayons. Ce sont des gens fatigués mais heureux qui arrivent au pentu village de Lahage. Nous n’avons peut-être pas assez profité du lavoir qui est dans le village, au contraire du chien local qui nous a apporté sa balle pour jouer avec nous.

10155102 603783003051025 352572495030457656 n

10177892 603783006384358 3839009664012686327 n

Ensuite, les voitures nous ont emmenés vers Tintigny, où nous avons reçu un repas chaud.    

734554 603783036384355 3612514102512356585 n

Requinqués, nous avons ensuite assisté à la pièce de théâtre créée par Alvéole, Casta et quelques membres de notre groupe (ainsi que quelques PP&P). Même si la pièce nécessite encore quelques remaniements (au niveau du rythme et de la connaissance des textes, entre autres), elle était agréable à suivre. Elle alterne des moments forts et des notes d’humour qui détendent l’atmosphère. Un bon moment pour nous et une répétition pour la représentation prévue lors du Solidary Day.

 

La pièce terminée, on donne un coup de main pour ranger.

 

Demain, rebelote dans la région marchoise. Personnellement, j’ai d’autres choses à faire pour les prochains jours. Mon récit s’arrêtera donc ici.

 

Texte: Thierry

Photos: FGTB Luxembourg

Partager cet article

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Articles T.S.E.
commenter cet article

commentaires

Soutenu par

CEPlogo

 

Rechercher

Contacts


Administrateur Blog:

Gaëtan

Responsable T.S.E. - FGTB :

Autres CRTSE en Wallonie

Verviers

Simon Darimont 

0496.50.07.88

  

Mons  

Cédric Devriese 

065.32.38.33.

  

Tournai :
Fabien Tanase

069.88.18.04
                  
Centre : 
       Christohe Morais-Rosa

 064.23.61.19
               
Liège-Huy-Waremme :
Sidi Katumwa
04.221.96.20

Charleroi :

Nadia Verley
071.64.12.91

Sud-Hainaut :
Eric Clemens
071.64.12.58

Mouscron :
Marie-Noëlle Gaillez
056.85.33.57

Namur :
Farnçoise Lejeune

0474.481.002

Nivelles :
khalid Gaa

0478.35.85.83