15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 08:54

Robin Cornet reçoit Damien Dumont, spécialiste du Droit social, à propos de la possible illégalité de l'exclusion des chômeurs et de la dégressivité des allocations de chômage.

Repost 0
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 07:35

Le face à face entre Thierry Bodson, secrétaire général de la FGTB wallonne et Vincent Reuter, administrateur délégué de l'Union Wallonne des Entreprises (UWE) à 17h45. Ils sont les invités du débat de Soir Première avec Olivier Nederlandt.

 

Article: La Première

Repost 0
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 10:20

À toutes les chômeuses et chômeurs présents et à venir, salut !

À toutes les personnes qui vivent, avec, sans et hors emploi, respect !

Vous le savez, les gouvernements successifs mènent une guerre contre les exploités.

Nous vivons un cataclysme social.

Les contrôles de disponibilité de l’ONEm, le rôle de flicage auquel les travailleurs du Forem sont contraints, les exclusions massives depuis le 1er janvier 2015, la manière infâme dont les TSE âgés sont traités et les jeunes rejetés, la dégressivité accrue des allocations … sont plus que jamais à combattre efficacement.

Des citoyens sans cesse plus nombreux, dans et hors syndicat se révoltent et œuvrent depuis plusieurs années à faire changer ces mesures.

Les membres de la Commission Régionale des Travailleurs Sans Emploi de la FGTB Luxembourg en font partie.

Depuis maintenant 6 ans, nous luttons avec courage et détermination. (Visiter avec attention notre blog pour s’en rendre compte).

Dans le cadre de nos actions nous avions lancé en 2014 une grande opération médiatique sur Facebook et sur le site de la FGTB Luxembourg.

Nous vous demandions de nous envoyer votre photo et un message personnel.

Chaque jour, une photo était publiée puis partagée sur FB par un nombre sans cesse grandissant de personnes.

Et que sont devenus les superbes photos de vos ‘trombines’, et vos géniaux messages ?

Sachez qu’à la CRTSE Luxembourg, nous ne gaspillons pas … nous recyclons

Damien, le génialissime administrateur de notre site, graphiste et informaticien de grand talent mais néanmoins Travailleur Sans Emploi vous fait cadeau d'un tour de carrousel.

En voiture, jeunesse !

Avertissement pour les personnes sensibles : la floche a été supprimée pour raison de terrorisme économique.

Embarquez pour la révolte, s'il vous plaît ! EMBARQUEZ ici, pour un tour !  

Ça va ? C'était bien ? Vous avez aimé ?

C'est le moment de dire merci. Merci à chacune et chacun d'entre vous d’avoir envoyé vos clichés et de les avoir massivement partagés.

Merci beaucoup.

Merci aussi à toutes les associations/organisations qui nous ont envoyé des fichiers de photos. (Stop Art 63§2, le Miroir Vagabond, le RWLP, la FGTB Verviers, le CEPAG, les délégués et militants de la FGTB Luxembourg, certaines personnalités politiques (Pour info, le MR a refusé ), LST

Et c'est pas fini : nous pensons à une expo itinérante ?

Affaire à suivre, donc…

Et en attendant, surtout, SURTOUT, ne lâchons rien. Mais alors rien du tout.

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 10:11

Si l’État Belge avait emprunté à la B.C.Européenne, notre Dette Publique serait 50% moins élevée, économie sur 20 ans de 186 Milliards d'€uros."Et si l'on arrêtait de payer ?". www.auditcitoyen.be

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg
commenter cet article
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 15:22
Tous ensemble à Namur le 1er avril prochain !

action provinciale co-organisée par les régionales du Luxembourg et de Namur en front commun syndical le 1er avril prochain.

Cette action se déroulera à Namur.

Les modalités pratiques pour notre Régionale sont reprises au verso du tract (= 2ème page).

Vous voudrez bien noter que la date limite d’inscription est fixée au 31 mars à 12h00.

Tous ensemble à Namur le 1er avril prochain !
Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg
commenter cet article
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 11:14

Vous l’avez certainement remarqué, notre page d’accueil a disparu !

Cette situation n’est pas de notre fait.

La société ‘Overblog’, qui nous héberge moyennant rétribution, a décidé de manière unilatérale de modifier la présentation de l’ensemble des blogs tenus par des gens qui comme nous leur faisaient confiance depuis des années.

Nous sommes stupéfaits et en colère car cette page d’accueil et les multiples contenus vers lesquels elle renvoyait représente pour nous des centaines d’heures de travail.

Damien essaye depuis plusieurs jours de récupérer ces contenus et nous avons demandé une assistance technique à notre hébergeur … jusqu’ici ses efforts n’ont pas encore abouti.

Il va encore travailler à la chose … mais nous pensons d’ors et déjà à créer un site. Ce qui prendra du travail et du temps.

D’ici là, vous pouvez continuer à lire nos articles, qui eux sont toujours disponibles (A ce jour vous êtes 58 918 visiteurs à avoir lu 126 948 pages sur notre blog depuis 2009 – MERCI !).

En attendant Camarades, surtout, SURTOUT, ne lâchons rien ! Mais alors rien du tout.

Damien et Vincent (administrateurs du blog des Travailleurs Sans Emploi du Luxembourg).

Bonjour à toutes et tous
Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 09:54
Soirée Culturelle "Chemin Faisant"
Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 08:37

http://www.stop632.be/wp-content/uploads/onem_liege.jpgA Liège, la manif du 25 février démarrera à 13h de la Place St Jacques, devant le Cpas. Un représentant du réseau Stop Art.63§2 et une représentante du collectif ADAS (Association de Défense des Allocataires Sociaux) prendront la parole.

Ensuite derrière notre superbe banderole, nous nous dirigerons vers l’Onem, rue Natalis, via les ponts Kennedy et Longdoz.

Deux arrêts sont prévus. L’un Place des Carmes, avec intervention notamment des Gingers sur les effets des mesures « chômage » et surtout de l’Art.63§2, sur les femmes (Entre 60% et 65% des exclu-e-s sont des femmes…).

L’autre, rue Grétry, devant l’entrée latérale de la MediaCité, avec trois courtes prise de paroles.

Deux « politiques »: questions posées aux deux partis disposant de parlementaires qui soutiennent la manif (PTB et Ecolo) sur « Qu’entendez-vous concrètement prendre comme initiatives dans les jours et semaines qui viennent pour contribuer à l’abrogation de l »Art.63§2, la réintégration des exclus dans leurs droits légitimes à des allocations de chômages et contre les mesures récentes qui limitent davantage encore l’accès aux allocations d’insertion ?  »

Une « syndicale », adressée à la CSC, qui seule mobilise à Liège pour la manif: « Quels sont vos projets en terme de lutte contre l’Art.63§2 (et articles connexes) et quelle importance sera donnée par la CSC en la matière dans les futures négociations gouvernementales? Pour la CSC, revenir sur les mesures prises ces trois dernières années contre les droits au chômage constitue-t-il un incontournable, une balise en soi dans les « futures » négociations avec le gouvernement ? quid particulièrement de l’abrogation de l’Article 63§32 ? Quelles nouvelles bagarres et initiatives sont prévues à ce sujet dans les semaines qui viennent? »

Arrivée attendue à l’Onem vers 14h30, où nous demanderons à ce qu’un maximum de manifestants soient reçus par le directeur, Monsieur Delvaux, à qui nous demanderons de signer un communiqué. Cette requête sera argumentée par les différentes organisations qui appellent à la manif liégeoise.

communiqué directeur onem

Pendant cette rencontre, autour d’un brasero la soupe populaire sera servie aux courageux restés dans le froid. Ce moment sera rythmé de musique, chansons, lectures de textes et slams.

Pour toute info: info@stop632.be

L’ Appel à l’action liégeoise « Nous sommes les 35 000. On rentre chez nous » est lancé par:

Du réseau Stop Art.63§2 (et pour la plupart membres aussi du réseau liégeois AAA): Cadtm, Joc, Equipes Populaires, Riposte.cte, Comac, EGA, EcoloJ, PTB, PSL, LCR, PC, Ecolo, Vega, Mouvement de Gauche

La CSC Liège-Huy-Waremme

Le réseau Tout Autre Chose

Voici les vrais chiffres du chômage sur base desquels nous interpellerons le directeur de l’Onem.

 

Les vrais chiffres du chômage / Décembre 2014.

Selon Onem / déc 2014:
(http://www.onem.be/fr/documentation/statistiques/statistiques-mensuelles)

Chômeurs complets indemnisés
demandeurs d’emploi (dont « insertion : 85000)     410 000
non demandeurs d’emploi :                                            165 000
Travailleurs soutenus par l’Onem et sans emploi :     60 000
Chômeurs temporaires :                                                 104 000
Travailleurs à temps partiel avec AGR :                        42 000
TOTAL : 781 000

Selon Forem (chiffres wallons) et avec extrapolation nationale/ déc 2014 :
(https://www.leforem.be/chiffres-et-analyses/statistiques/region-wallonne.html) :
demandeurs d’emploi inscrits obligatoirement,
sanctionnés par ONEM et/ou forcés par les CPAS
(25 000 en Wallonie)                                                       60 000
demandeurs d’emploi inscrits librement
(11 000 en Wallonie)                                                        25 000
jeunes en stage d’insertion
(24 000 en wallonie)                                                       60 000
TOTAL : 145 000

TOTAL 926 000

Non comptabilisés :
– Trav. à temps partiel avec maintien des droits et sans AGR (= « librement inscrits » ??)
– Trav. à temps partiel sans maintien de droits (volontaires)
– « sans papiers » n’ayant aucun droit
– autres sans emploi ne bénéficiant que de l’Aide Sociale des Cpas ou du RIS sans être nécessairement demandeurs d’emploi
– chômeurs en période de sanction ou en fin de droit des allocations d’insertion et ne bénéficiant pas du RIS

Article: www.STOP 63§2

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Articles T.S.E.
commenter cet article
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 10:15

Remettons les morts au travail !

Une fois de plus, du grand Gunzig ...

 

Repost 0
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 14:03

Les chômeurs ne peuvent plus s’occuper de leurs enfants malades.

Depuis le 1er janvier, les chômeurs n’ont plus droit à une « exemption pour des raisons sociales et familiales » s’ils veulent soigner leurs enfants.

http://www.lesoir.be/sites/default/files/imagecache/475x317/2015/02/19/694426895_B974819154Z.1_20150219072901_000_GCB40S0D3.1-0.jpgDepuis le 1er janvier, les chercheurs d’emplois ne peuvent plus en appeler à une « exemption pour des raisons sociales et familiales » s’ils veulent soigner leurs enfants, expliquent nos confrères du Standaard.

Un enfant, un partenaire ou un membre de la famille gravement malade : face à une telle situation, le travailleur peut recourir au crédit-temps, prendre des congés spécifiquement destinés à cet usage ou opter pour une interruption de carrière. Mais depuis le 1er janvier, le demandeur d’emploi ne bénéficie plus, quant à lui, de ces facilités.

Jusqu’à la fin de l’année dernière, le demandeur d’emploi pouvait lui aussi demander l’application de l’exemption. Il faisait alors savoir qu’il serait temporairement indisponible si un emploi lui était proposé. S’il devait rester au chevet d’un enfant ou d’un membre de la famille malade, les allocations de chômage étaient maintenues.

Une exemption supprimée pour faire des économies.

« Cette exemption signifiait que le demandeur d’emploi acceptait une allocation moins élevée, dit Manu Keirse de la Ligue des familles. Mais avec la promesse que, après la période nécessaire aux soins, il pourrait retrouver ses allocations de chômage habituelles, puisqu’à nouveau disponible pour un emploi. En outre, il gardait ses droits à la pension. » Ce système, qui profite toujours aux travailleurs, a vécu pour les chômeurs.

Au Conseil des femmes (aile néerlandophone), Magda De Meyer décrit une situation kafkaïenne : « Cela signifie que les chômeurs ne devraient pas avoir un enfant malade. De plus, ils n’ont plus de filet de sécurité. Nous voulons annuler cette mesure d’économie car elle affecte les familles qui traversent une des périodes les plus difficiles de leur vie. »

Du côté du gouvernement, le porte-parole de Kris Peeters, ministre de l’Emploi, explique que « cette exemption a été supprimée pour des raisons d’économie. Pour la première année nous voulons épargner six millions d’euros, puis jusqu’à 12 millions pour la deuxième année. Nous sommes en outre convaincus que les personnes qui bénéficient de l’exemption et restent au chômage peuvent combiner la recherche d’un emploi avec leurs responsabilités familiales ».


Article: LeSoir.be

Repost 0

Soutenu par

CEPlogo

 

Rechercher

Contacts


Administrateur Blog:

Damien

Responsable T.S.E. - FGTB:

Autres CRTSE en Wallonie

Verviers

Simon Darimont 

0496.50.07.88

  

Mons  

Cédric Devriese 

065.32.38.33.

  

Tournai :
Fabien Tanase

069.88.18.04
                  
Centre : 
       Christohe Morais-Rosa

 064.23.61.19
               
Liège-Huy-Waremme :
Sidi Katumwa
04.221.96.20

Charleroi :

Nadia Verley
071.64.12.91

Sud-Hainaut :
Eric Clemens
071.64.12.58

Mouscron :
Marie-Noëlle Gaillez
056.85.33.57

Namur :
Farnçoise Lejeune

0474.481.002

Nivelles :
khalid Gaa

0478.35.85.83