22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 10:28

18 OCTOBRE 2010

« Haut les bas revenus », c’est le slogan d’une manifestation contre la pauvreté qui a eu lieu ce dimanche après-midi à Bruxelles... En fin de journée, une parade de lanternes a rassemblé de nombreux groupes associatifs issus de tout le pays, parmi lesquels de nombreux représentants de la province… Antoine Masson et Arnaud Crefcœur

Vidéo TvLux

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Communiqués de presse
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 14:03

Bonjour à toutes et tous,

 

je sais que nous avions promis de vous tenir au courant au jour le jour, mais nous avons été pris dans un tourbillon ... et nous n'avons pas eu le temps de rédiger et de poster de nouveaux articles.

Hier et aujourd'hui nous nous sommes reposés, avons rangé tout le matériel, nous faisons la compta ...

Demain et après-demain les marcheurs sont invités au festival international de théâtre action (FITA) à Liège où vous pouvez les retrouver jeudi pour de nouvelles criées aux esclaves devant l'ONEm et devant la FGTB, place Saint-Paul.

 

Mais nous avons du texte en tête, des centaines de photos et quelques films en réserve.

 

Ce vendredi et la semaine prochaine nous continuerons donc à poster de nouveaux articles, parole de TSE !

 

Bien à vous.

 

Pour la CRTSE, Vincent

 

 

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg
commenter cet article
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 11:17

Une action symbolique ce matin au Parlement wallon, à Namur. Les mouvements ATD Quart-monde et Luttes Solidarités Travail ont procédé à la vente d'esclaves. On pouvait ainsi acheter des travailleurs sans emploi à bas prix. Un peu comme on le fait parfois dans la vraie vie. Mais ici, évidemment, c'était une action purement symbolique. Un peu auparavant, des représentants de ces deux mouvements et des travailleurs sans emploi des provinces de Namur et du Luxembourg, se sont retrouvés à l'intérieur du Parlement wallon pour un discours sur les résistances à la misère des plus pauvres aujourd'hui. Les manifestants ont été reçus notamment par la Présidente du Parlement wallon Emily Hoyos.

 

CANAL C

voir la video

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 00:35

Durant notre marche, nous proposons à des marcheurs, à des passants, de s’exprimer sur le chômage. Qu’ils soient travailleurs avec ou sans emploi, qu’ils aient ou non une expérience du chômage, le principe est le même pour toutes et tous : deux minutes face caméra. Pas de montage ultérieur, parfois juste un peu de nettoyage.

Ecouter les paroles, les silences, qui disent le chômage sans misérabilisme, sans angélisme. Et peut-être modifier son point de vue…

 

C'est à Bruno:

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans 2 minutes sur le chômage
commenter cet article
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 00:24

jeudi 14 octobre 2010 Lavenir.net

NAMUR

 Dans le cadre de la journée mondiale du refus de la misère , travailleurs précarisés et politiques se sont rencontrés à Namur.

 

Une «vente d'esclaves» contre la précarité
 
«Lot numéro 1. Un employé de 55 ans. Docile et performant. À vendre pour 1400 euros». C'est par ces mots que la vente des esclaves a commencé mercredi matin au pied de la Citadelle, face au Parlement wallon. La saynète était présentée par des personnes sans emploi. Une activité symbolique, proposée dans le cadre de la journée du refus de la misère 2010, qui aura lieu le 17 octobre.

2010, année contre la pauvreté Comme l'explique Guy Fays, secrétaire régional de la FGTB Namur, «2010 a été choisie pour être l'année européenne de la lutte contre la pauvreté. Pourtant, en Belgique, on se soucie peu du socio-économique. La preuve, c'est que la redistribution des richesses se fait de plus en plus mal. Plus pour les capitalistes, moins pour les travailleurs. Mais les travailleurs ont déjà payé et il est hors de question que ce soit à nouveau à nous de payer pour cette crise».

La journée, organisée par les ASBL ATD Quart-Monde et LST, rejoints par la FGTB Namur et Luxembourg, a commencé au Parlement wallon. C'est en effet dans la verrière de cet ancien hôpital qu'a été inaugurée en 2008, une dalle en l'honneur des victimes de la misère. Plusieurs paroles de chômeurs y ont été répercutées.

Là où les lois se décident

La présidente du Parlement wallon, Émily Hoyos, insiste sur l'importance de la présence de personnes précarisées au sein de l'édifice wallon. «Il est assez rare que ces personnes puissent venir ici. Pourtant, c'est là que les décisions qui les concernent directement sont prises. Il faut mobiliser l'ensemble des politiciens wallons pour aider les personnes sans emploi. Surtout, ne les oublions pas!». Pour Éliane Tillieux, ministre wallonne de la Santé, de l'Action sociale et de l'Egalité des Chances, l'événement est doublement important. «D'abord à titre personnel car je suis très sensible à l'idée d'une société plus juste et à réduire les inégalités. Et puis en ma qualité de ministre, car c'est ici, au Parlement, que les lois se décident. Il faut par ailleurs veiller à insérer les travailleurs dans des emplois durables». D'ici le 17 octobre, d'autres activités seront organisées à Namur et en Wallonie pour le refus de la misère.
Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 22:59

Chers blogueurs, nous ferons court ce soir et nous vous prions de nous en excuser. Nos journées sont si chargées, en émotions, en rencontres, mais aussi en marche, en travail, en stress … que nous optons pour un repos très nécessaire plutôt qu’un compte rendu complet.

Une fois de retour lundi, nous trouverons le temps de complêter nos articles. Merci de votre compréhension.

 

Mais revenons à l’épisode 4 :

CIMG2001

Ce n’était pas du tout à notre programme mais Mme Emily Hoyos, Présidente du Parlement wallon, a reçu pendant deux bonnes heures ce matin une délégation composée de militants de LST, de Guy Fays de la FGTB Namur et de trois marcheurs du Luxembourg. Nous voyons ces derniers ci-dessus en compagnie  de notre charmante Présidente.

Ensuite, la délégation a rencontré des parlementaires de toutes les familles politiques wallonnes.

Le retour succinct que les marcheurs présents ont rapporté au groupe est très positif. Le sentiment général est d’avoir été écouté et que la réalité quotidienne décrite par la délégation a interpellé nos élus. Nos trois porte-drapeaux vont rédiger un compte-rendu de la rencontre que nous publierons dès que possible.

photos-marche 6294 

Simultanément à la rencontre au Parlement, les marcheurs ont repris la route pour l’étape St Géry – Louvain-la-Neuve. Graziella et Fabio nous ont fait l’honneur de leur présence.

photos-marche 6299

Les kilomètres commencent à peser dans les jambes. Mais nous savons pourquoi nous marchons.

photos-marche 6396

Retour et repas –délicieux mais trop rapide- à la Caracole. Puis départ sur Namur pour assister à une lecture spectacle du livre ‘Paroles de chômeurs, écrits d’inutilisés’, par des travailleurs sans emploi Namurois.

Ils nous ont ému, ils nous ont impressionné par leur présence et leur audace à occuper la scène. Bravo.

 

 

Voilà, il est grand temps d’aller se reposer, demain nous attend la journée la plus chargée de la semaine.

Nous terminons en vous faisant partager quelques portraits pris pendant la marche de ce jour.

 

photos-marche 6361

photos-marche 6342

photos-marche 6343

photos-marche 6365

photos-marche 6370

photos-marche 6374

photos-marche 6378

photos-marche 6379

photos-marche 6381

 

photos-marche-6349.JPG

Chemin faisant. Episode 5

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Chemin faisant.
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 02:13

Durant notre marche, nous proposons à des marcheurs, à des passants, de s’exprimer sur le chômage. Qu’ils soient travailleurs avec ou sans emploi, qu’ils aient ou non une expérience du chômage, le principe est le même pour toutes et tous : deux minutes face caméra. Pas de montage ultérieur, parfois juste un peu de nettoyage.

Ecouter les paroles, les silences, qui disent le chômage sans misérabilisme, sans angélisme. Et peut-être modifier son point de vue…

 

C'est à Françoise:

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans 2 minutes sur le chômage
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 01:18

Durant notre marche, nous proposons à des marcheurs, à des passants, de s’exprimer sur le chômage. Qu’ils soient travailleurs avec ou sans emploi, qu’ils aient ou non une expérience du chômage, le principe est le même pour toutes et tous : deux minutes face caméra. Pas de montage ultérieur, parfois juste un peu de nettoyage.

Ecouter les paroles, les silences, qui disent le chômage sans misérabilisme, sans angélisme. Et peut-être modifier son point de vue…

 

C'est à Marco Valdo MI:

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans 2 minutes sur le chômage
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 00:54

Il n'est pas normal que si mon neveu, mon frère, mon cousin ou toute autre personne faisant partie de ma famille ou de mes amis et se trouvant dans des difficultés ne puisse venir habiter chez moi.  L'individualisation des droits leur permettrait de pouvoir profiter de cette solidarité, permettrait également la libération de beaucoup de logements, car pour pouvoir toucher leurs droits complets, beaucoup de personnes se voient obligées de louer des logements séparés.

L'exclusion des chômeurs ne fait qu'atteindre les personnes déjà affaiblies et ne résous pas le problème de l'emploi. Les aides à l'emploi semblent favoriser plus les employeurs que les travailleurs.

Ce sont les sujets principaux qui ont été abordés au bureau de Mme Tillieux, Ministre Wallonne de la santé et de l'action sociale où la délégation composée de membres de " LST Lutte Solidarité Travail ", de "ATD" et de marcheurs a été conviée.

Malgré une oreille attentive, son intérêt évident pour ces thématiques, un sentiment de déjà entendu n'a pas pu nous échapper, en effet Mme la ministre est restée dans le politiquement correct et nous sur notre faim.

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Articles T.S.E.
commenter cet article
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 00:16

CIMG1886

Quatre garçons dans le vent. 

La marche est en ville : la capitale de la région, Namur.

La veille nous avons bénéficié de l’hospitalité de "Luttes Solidarités Travail" dans un de ses habitats collectifs appelé "la Caracole" , comme chaque jour depuis lundi.

Nous, commission des TSE, membre le plus "fragile" de l’organisation syndicale, avons choisi comme hôte une association qui depuis 30 ans travaille à l’organisation des luttes avec les plus pauvres. Nous nous sommes mutuellement reconnu : nos forces respectives résident peut-être dans la même fragilité.

CIMG1924

Sous tente de nomade, LST, ATD, la régionale FGTB Namuroise et les marcheurs tiennent conférence de presse au pied de la citadelle face aux murs du Parlement wallon.

CIMG1926

Le "ferment" du jour : les membres de LST sous la bannière syndicale et inversément.

CIMG1934

Au premier plan, sur la gauche (évidement !) Emily Hoyos, Présidente du Parlement wallon, Guy Fays, Secrétaire régional de la FGTB Namur et Marc Otjacques, militant de LST Andennes.

Ce dernier nous confie : « quel bonheur de voir entrer des syndicalistes, ayant accepté de mettre toute identité au vestiaire, en commun avec les militants des associations luttant avec les pauvres, dans un moment fort autour de la dalle en l’honneur des victimes de la misère ».

CIMG1941

CIMG1947

photos-marche 6206

Toujours face au Parlement, les marcheurs produisent leur désormais célèbre "criée aux esclaves".

photos-marche 6241

Acte numéro 5 : la vente d’un lot groupé. La mère de 4 enfants et le cuistot vont être adjugés par le vendeur des boîtes d’intérim.

photos-marche 6211

Eliane Tillieux, Ministre régionale de la santé, de l’action sociale et de l’égalité des chances pendant la criée aux esclaves. La Ministre a ensuite reçu très longuement une délégation. Pour lire le compte rendu de cette rencontre, écrite par trois marcheurs, cliquez ici.

CIMG1980

Ensuite, sur la place du théâtre, l’exposition "carrément ensemble", préparée à l’initiative de LST.

CIMG1992

16 H 30 à Namur. Défilé monstre dans les rues de Namur. Et retour à la Caracole sous la protection de la police très bienveillante.

Myriam et Didier, que nous remercions pour leur disponibilité et leurs attentions tout au long de la journée.

mc2010

Repas, ce soir, avec nos hôtes. Nous écrivons dans cette grande pièce où les enfants jouent et les adultes parlent entre eux.

A cette image nous viennent des mots que nous souhaitons vivre : affiliés et maison syndicale.

Etymologiquement être affilié c’est être fille de, fils de. Un affilié à un syndicat est fille ou fils de ce syndicat. A part entière. Et devrait pouvoir se reconnaître comme tel.

Et les filles et les fils doivent être les bienvenus dans la maison syndicale, la maison du peuple, la maison humaine. Parce qu’elle leur appartient. 

Rendre aux mots leur sens ne peut se faire qu’en agissant sur le réel.

Chemin faisant. Episode 4.

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Chemin faisant.
commenter cet article

Soutenu par

CEPlogo

 

Rechercher

Contacts


Administrateur Blog:

Damien

Responsable T.S.E. - FGTB:

Autres CRTSE en Wallonie

Verviers

Simon Darimont 

0496.50.07.88

  

Mons  

Cédric Devriese 

065.32.38.33.

  

Tournai :
Fabien Tanase

069.88.18.04
                  
Centre : 
       Christohe Morais-Rosa

 064.23.61.19
               
Liège-Huy-Waremme :
Sidi Katumwa
04.221.96.20

Charleroi :

Nadia Verley
071.64.12.91

Sud-Hainaut :
Eric Clemens
071.64.12.58

Mouscron :
Marie-Noëlle Gaillez
056.85.33.57

Namur :
Farnçoise Lejeune

0474.481.002

Nivelles :
khalid Gaa

0478.35.85.83