18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 10:20

À toutes les chômeuses et chômeurs présents et à venir, salut !

À toutes les personnes qui vivent, avec, sans et hors emploi, respect !

Vous le savez, les gouvernements successifs mènent une guerre contre les exploités.

Nous vivons un cataclysme social.

Les contrôles de disponibilité de l’ONEm, le rôle de flicage auquel les travailleurs du Forem sont contraints, les exclusions massives depuis le 1er janvier 2015, la manière infâme dont les TSE âgés sont traités et les jeunes rejetés, la dégressivité accrue des allocations … sont plus que jamais à combattre efficacement.

Des citoyens sans cesse plus nombreux, dans et hors syndicat se révoltent et œuvrent depuis plusieurs années à faire changer ces mesures.

Les membres de la Commission Régionale des Travailleurs Sans Emploi de la FGTB Luxembourg en font partie.

Depuis maintenant 6 ans, nous luttons avec courage et détermination. (Visiter avec attention notre blog pour s’en rendre compte).

Dans le cadre de nos actions nous avions lancé en 2014 une grande opération médiatique sur Facebook et sur le site de la FGTB Luxembourg.

Nous vous demandions de nous envoyer votre photo et un message personnel.

Chaque jour, une photo était publiée puis partagée sur FB par un nombre sans cesse grandissant de personnes.

Et que sont devenus les superbes photos de vos ‘trombines’, et vos géniaux messages ?

Sachez qu’à la CRTSE Luxembourg, nous ne gaspillons pas … nous recyclons

Damien, le génialissime administrateur de notre site, graphiste et informaticien de grand talent mais néanmoins Travailleur Sans Emploi vous fait cadeau d'un tour de carrousel.

En voiture, jeunesse !

Avertissement pour les personnes sensibles : la floche a été supprimée pour raison de terrorisme économique.

Embarquez pour la révolte, s'il vous plaît ! EMBARQUEZ ici, pour un tour !  

Ça va ? C'était bien ? Vous avez aimé ?

C'est le moment de dire merci. Merci à chacune et chacun d'entre vous d’avoir envoyé vos clichés et de les avoir massivement partagés.

Merci beaucoup.

Merci aussi à toutes les associations/organisations qui nous ont envoyé des fichiers de photos. (Stop Art 63§2, le Miroir Vagabond, le RWLP, la FGTB Verviers, le CEPAG, les délégués et militants de la FGTB Luxembourg, certaines personnalités politiques (Pour info, le MR a refusé ), LST

Et c'est pas fini : nous pensons à une expo itinérante ?

Affaire à suivre, donc…

Et en attendant, surtout, SURTOUT, ne lâchons rien. Mais alors rien du tout.

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 11:14

Vous l’avez certainement remarqué, notre page d’accueil a disparu !

Cette situation n’est pas de notre fait.

La société ‘Overblog’, qui nous héberge moyennant rétribution, a décidé de manière unilatérale de modifier la présentation de l’ensemble des blogs tenus par des gens qui comme nous leur faisaient confiance depuis des années.

Nous sommes stupéfaits et en colère car cette page d’accueil et les multiples contenus vers lesquels elle renvoyait représente pour nous des centaines d’heures de travail.

Damien essaye depuis plusieurs jours de récupérer ces contenus et nous avons demandé une assistance technique à notre hébergeur … jusqu’ici ses efforts n’ont pas encore abouti.

Il va encore travailler à la chose … mais nous pensons d’ors et déjà à créer un site. Ce qui prendra du travail et du temps.

D’ici là, vous pouvez continuer à lire nos articles, qui eux sont toujours disponibles (A ce jour vous êtes 58 918 visiteurs à avoir lu 126 948 pages sur notre blog depuis 2009 – MERCI !).

En attendant Camarades, surtout, SURTOUT, ne lâchons rien ! Mais alors rien du tout.

Damien et Vincent (administrateurs du blog des Travailleurs Sans Emploi du Luxembourg).

Bonjour à toutes et tous
Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 09:54
Soirée Culturelle "Chemin Faisant"
Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 13:18

Les marches en province de Luxembourg les 23, 24 et 25 avril 2014 !

Les Acteurs des Temps Présents du Luxembourg ont mis sur pied trois marches, une pour le sud, une pour le centre et une pour le nord de la province.

Depuis quelques mois, des acteurs issus des mondes agricole, syndical, culturel, associatif, étudiant, académique….se sont rencontrés pour confronter leurs expériences et leurs analyses.

Bien qu’ils n’aient pas l’habitude de dialoguer ensemble, ils ont vite compris qu’au-delà de leurs différences, ils étaient tous victimes, d’une manière ou d’une autre, des mêmes logiques économiques, d’un même modèle qui privilégie la rentabilité immédiate et la compétitivité à tout prix, qui impose des politiques d’austérité sacrifiant le social et l’humain...

Les Acteurs des Temps Présents ont décidé d’organiser des marches dans les provinces wallonnes. Elles convergeront vers Namur le samedi 26 avril pour un grand rassemblement qui sera l’occasion d’adresser au monde politique nos propositions et revendications.

Du 23 au 26 avril prochain, nous allons marcher. Marcher pour faire mouvement. Marcher pour inventer l’avenir.

  • Aller à la rencontre des citoyennes et des citoyens : celles et ceux qui travaillent dans les champs, sur les planches, dans un bureau ou à l’usine, celles et ceux qui restent sur le carreau et pour qui la fin du mois commencent le 6, celles et ceux qui continuent à se serrer la ceinture à la fin de leur carrière.
  • Traverser villes, villages et hameaux de nos régions. En dénonçant des « scandales » (délocalisations, spéculations immobilières,…) mais aussi en mettant en lumière des « merveilles » (alternatives locales positives, combats exemplaires,…) qui alimentent l’espoir et soulèvent un vent d’optimisme.
  • Rompre la solitude et l’isolement. Se regrouper, échanger et proposer ! Lancer un appel à toutes et à tous, aux associations, petites ou grandes, mais aussi à chaque citoyenne et citoyen :

REJOIGNEZ-NOUS !

Levons-nous toutes et tous et marchons ensemble, comme un acte de résistance devant l’injustice !

Les Acteurs des Temps Présents du Luxembourgs, qu’ils soient de ’simples citoyens’ ou représentants des 20 associations qui ont rejoint le mouvement, organisent trois marches :

  • le mercredi 23 avril dans le sud de la province
  • le jeudi 24 dans le nord
  • le vendredi 25 dans le centre

Retrouvez le programme détaillé de ces trois marches sur le site des Acteurs des Temps Présents !

Les Acteurs des Temps présents Luxembourg sont :

  • La compagnie de Théâtre-Action Alvéole Théâtre
  • Le Centre Culturel Rossignol Tintigny - CCRT
  • Le Centre d’Education Permanente et de Promotion Sociale des Travailleurs - CEPPST
  • Le Centre des Immigrés Namur Luxembourg - CINL
  • Le Centre Régional d’Initiation à l’Environnement - CRIE
  • Le Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers-Monde - CADTM
  • La Commission Régionale des Travailleurs Sans Emploi - CRTSE
  • La compagnie de Théâtre-Action du Grand Asile
  • Le Centre National de Coopération au Développement – CNCD – 11.11.11.
  • Entraide et Fraternité
  • L’Epi Lorrain
  • La Fédération Générale du Travail de Belgique - FGTB
  • La Fédération Unie de Groupements d’Eleveurs et d’Agriculteurs - FUGEA
  • La halle de Han
  • Lire et Ecrire Luxembourg
  • Le Miroir Vagabond
  • Le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté - RWLP
  • La compagnie de Théâtre-Action le Théâtre des Travaux et des Jours
  • Le Comité des Frontaliers Belges de l’OGBL
  • La Mutualité Socialiste du Luxembourg

 

Article: FGTB Luxembourg

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 08:03

Le vendredi 3 mai 2013 la Commission des Travailleurs Sans emploi du Luxembourg a organisé une action contre les mesures de dégressivité accrue des allocations de chômage et les exclusions.

 

 

Suite aux nouvelles mesures votées par notre gouvernement, plus 37.000 personnes ont été exclues du droit aux allocations de chômage le 1er janvier 2015.

 

 

L’on sait que sur 100 personnes exclues, 10 retrouvent un emploi, 50 trouvent aide dans les CPAS ou au sein de leur famille.

 

40 disparaissent des statistiques.

 

Disparaître des statistiques signifie souvent : travail au noir. Rue. Prostitution. Economie parallèle. Misère.

 

Depuis avril 2013, la dégressivité accrue des allocations de chômage est entrée en application. A terme, elle devrait concerner 200.000 personnes.

 

La plupart des allocations de chômage en Belgique se situent sous le seuil de pauvreté.

 

La Belgique s’est engagée vis-à-vis de l’Europe à réduire de 380.000 le nombre de personnes plongées dans la pauvreté d’ici 2020.

Nous avons du mal à comprendre le lien entre cet engagement et les mesures qui précèdent.    

 

Mobilisons-nous. Révoltons-nous.

 

www.tselux.be

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 07:51

Les Travailleurs Sans Emploi du Luxembourg ont organisé une action à Arlon le vendredi 3 mai 2013, et ce dans le cadre de la campagne contre la dégressivité accrue et les exclusions massives du droit aux allocations de chômage annoncées pour janvier 2015.

 


Sur TvLux

FGTB dénonce l'exclusion du chômage

 

2500 Luxembourgeois seront exclus du chômage au 1er janvier 2015, estime la FGTB. Ce vendredi à Arlon, le syndicat socialiste a dénoncé ces mesures qui visent essentiellement les jeunes en stage d'attente et qui se verront supprimer leurs allocations d'insertion après 3 années sans emploi. La FGTB détaille ses projections commune par commune. Dans la province, Marche-en-Famenne connaîtra le plus grand nombre d'exclusion avec 270 personnes. Suivi de Virton, 171 ; Arlon 153 ; Bastogne 128 ; Aubange et Durbuy 107.

Retrouvez le tableau complet des chiffres par commune ici

 


 

Voici le compte à rebours pour les bénéficiaires d'allocations d'attente qui s'est mis en marche le premier janvier 2012 : s'ils n'ont pas accumulé assez de jours de travail, plus de 30.000 d'entre eux seront exclus du chômage le premier janvier 2015. 

 

 


 

 Plus d'info sur

 

Des lois pour l’emploi ?
Le 1er novembre 2012, le gouvernement belge a modifié beaucoup de règles du chômage. Ces nouvelles règles sont le résultat d’un accord entre les six partis du gouvernement. Certains de ces partis n’étaient pas très favorables ...

 

Depuis le 1er novembre 2012,

la dégressivité renforcée des allocations de chômage se met en place. Qu'est-ce qui change pour les chefs de ménage, isolés et cohabitants?

 

MAIS CE N’EST PAS TOUT…

Il faut ajouter à ces deux « mesures phare », d’autres changements quidurcissent les obligations générales des jeunes, des travailleurs sans emploi et ...

 



Sur TvLux

 

Marche : action CSC

 

Après la FGTB à Arlon la semaine dernière, la CSC a également manifesté ce mercredi matin à Marche-en-Famenne pour dénoncer les mesures gouvernementales qui touchent les chômeurs. "Nuts au populisme et aux préjugés", c'est le nom donné à ce rassemblement. Les travailleurs sans emploi du syndicat chrétien ont rencontré différents représentants politiques. Ils ont exprimé leur désaccord vis-à-vis de la dégressivité des allocations de chômage, et leur limitation dans le temps. Des mesures qui, selon eux, vont conduire à un appauvrissement de la population. Pour dénoncer les préjugés qui entourent le statut de chômeur, les participants ont mis en en scène de manière symbolique le procès d'un sans emploi.

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 12:03

Le 18-04-2013 à Namur, 2000 personnes ont manifesté. Leur principal grief: le système de la dégressivité des allocations de chômage dans le temps.

 

 

Article: Canal C


 

Réforme du chômage: la FGTB wallonne dans les rues de Namur

 

Près de 2000 manifestants ont déambulé dans les rues commerçantes de Namur ce jeudi. L’action vise à dénoncer la réforme du chômage. Selon la FGTB, la diminution progressive des allocations prévue par le fédéral risque de condamner des milliers de personnes à vivre sous le seuil de pauvreté.

Travailleurs et sans-emploi ne veulent pas de cette réforme du chômage. Le syndicat socialiste qualifie cette diminution des allocations d’injuste et scandaleuse. La FGTB estime que des alternatives crédibles existent. Ces propositions seront d’ailleurs détaillées dans les discours prononcés en fin de matinée, sur la Place d'Armes. 

Des travailleurs de Saint-Gobain, de Caterpillar-Gosselies et d'ArcelorMittal, faisaient partie du cortège de manifestants. "Cette manifestation a pour objectif de dénoncer la réforme du chômage et la mesure de diminution progressive des allocations prévus par le fédéral", indique Thierry Bodson, secrétaire général de l'Interrégionale wallonne de la FGTB.

La manifestation a démarré vers 10h30 devant la gare de Namur. Le cortège a ensuite déambulé dans la rue de Fer et dans la rue de l'Ange avant de se rassembler sur la place d'Armes, où différents discours ont été prononcés par des représentants des travailleurs de Saint-Gobain et de Caterpillar-Gosselies, ainsi que par Thierry Bodson.

Vers 12h, la manifestation touchait à sa fin et le cortège se disloquait progressivement. La FGTB a annoncé des actions similaires dans les mois à venir.

 

Article: RTBF.be


"Fin de mois difficiles? Demain ce sera pire!": la FGTB fustige le nouveau système de chômage

Ce sont près de 2.000 sympathisants de la FGTB qui vont descendre dans les rues de Namur ce jeudi pour dénoncer le nouveau système de chômage en Belgique. Dans la ligne de mire: la dégressivité des allocations.

La FGTB Wallonne espère rassembler jusqu'à 2.000 personnes, ce jeudi matin, à Namur à l'occasion d'une manifestation visant à dénoncer la réforme du chômage, "injuste et scandaleuse" selon le syndicat socialiste. Le slogan de la manifestation: "Fin de mois difficiles? Demain ce sera pire!"

 

Le nouveau système de chômage

La FGTB entend dénoncer  la dégressivité accrue des allocations de chômage, qui diminuent plus vite. Selon la FGTB, cette mesure va plonger 150.000 personnes de plus dans la pauvreté (on en compte 200.000 actuellement). Concrètement, dans la première phase du nouveau système, en effet, les allocations sont plus élevées pendant les 6 premiers mois avant de diminuer jusqu’à atteindre un plancher, un forfait de 494 euros pour un cohabitant, 934 euros pour un isolé et 1.113 euros pour un chef de ménage. Le seuil de pauvreté est de 1.000 euros pour un isolé et 1300 euros pour un chef de ménage (pour un ménage d’un adulte et un enfant).

Il y a déjà 7.300 cohabitants qui ont été concernés par la dégressivité en 2012. S’y ajoutent depuis mars 2013 les isolés et les chefs de ménage. Environ 93.000 personnes pourraient être concernées en 2013 si elles sont toujours au chômage.

Toutefois, certaines catégories restent dans l'ancien système de chômage. Il s'agit des chômeurs qui ont travaillé 20 ans, de ceux qui ont une incapacité de travail de minimum 33 %, des isolés et chefs de ménage de plus de 55 ans, des travailleurs à temps partiel chefs de ménage et isolés et enfin, des chômeurs temporaires.

 

Les allocations d'insertion aussi dans le viseur

La manifestation s'oppose également à la diminution dans le temps des allocations d'insertion, ce qu'on appelait avant les allocations d'attente. Le nouveau système a commencé début 2012. Les allocations d’insertion (obtenues sur la base des études) sont maintenant limitées dans le temps.

Les isolés et chefs de ménage de + de 30 ans seront exclus après 3 ans de chômage. Les cohabitants aussi, mais quel que soit leur âge.

Le compte à rebours a commencé le 1er janvier 2012. Il prendra fin le 1er janvier 2015. Ce jour-là, selon les prévisions de la FGTB, 30.000 demandeurs d’emploi se verront exclus du chômage (dont 70 % sont des Wallons, en raison de l’importance du chômage de longue durée au sud du pays).

Cette mesure mènera, dit la FGTB, à l'exclusion du chômage de 30.000 personnes à l'horizon 2015.

BERNARD LOBET

 

Article: RTL.be

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 13:37

Bonjour à toutes et tous,    

à l'invitation de la plateforme Liégeoise des EFT et des OISP, les TSE Luxembourg se sont rendus hier dans le parc d'Avroy pour produire leur désormais célèbre 'Criée aux esclaves', fortement retravaillée pour l'occasion.

Les images que vous allez pouvoir découvrir sont un mélange des deux représentations données pour nos amis Liégeois.

Merci aux TSE ardents pour leur coup de main !  

(Double cliquer sur l'image pour visionner en grand écran).  

 
 Bonne vision et en attendant, surtout, SURTOUT, ne lâchez rien !

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 09:50

 

 

C’était en octobre 2010 à Namur, devant le Parlement Wallon, où nous venions de participer à une cérémonie en l’honneur des victimes de la misère.

Devant une cinquantaine de personnes, dont Eliane Tilleux, la Ministre de l’intégration sociale, le groupe des TSE du Luxembourg joue sa « Criée aux esclaves ».

Ce spectacle de rue, nous l’avons produit une bonne vingtaine de fois. Sur des places, dans des marchés, devant des agences intérim, devant le siège de partis politiques. Le festival international de théâtre action à Liège a fait appel à nous en 2010 et la criée y a été jouée deux fois.

L’écriture, les répétitions et les premières représentations ont été faites en collaboration avec Bruna et Yvon, de la troupe de théâtre action ‘Alvéole’.

Au fur et à mesure des représentations, le groupe s’est approprié tous les rôles et Bruna et Yvon ont été renvoyés … au chômage. (Non, en vrai, ils ont plein de boulot et on est très content pour eux).

A titre personnel, et là c’est l’animateur qui parle, je trouve tout à fait remarquable que les membres du groupe, dont aucun n’avait d’expérience théâtrale antérieure, se soient appropriés cet outil exigeant qu’est le spectacle de rue. Et, au-delà, j’ai une grande admiration devant ces personnes privées d’emploi qui osent revendiquer leur situation, l’assumer, la crier, la dénoncer. Le flingue utilisé dans le spectacle est un pistolet d’alarme. Et c’est cela que le groupe fait. Donner l’alarme. L’alarme de la souffrance de centaines de milliers de personnes en Belgique que notre société a délibérément décidé de mettre au rebut.

Merci à eux pour leur tête haute et leur audace.

 

Vincent

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 07:00

IMGP0492

 

Nous avons beaucoup de personnes à remercier. Celles qui nous ont rejoints. Celles qui nous ont soutenus. Celles qui nous ont accueillis. Celles qui nous ont reçus. Celles qui nous ont médiatisés. Celles qui nous ont aidés à préparer. Celles qui ont financé. Merci.

Mais on voudrait dire en particulier nos chaleureux remerciements à JF (Jean-François Gerkens) qui a donné un sacré coup de main avant, pendant et après.

Ceci étant dit, revenons à Dimanche.

 

 CIMG2153

 

Notre expérience la veille aux assises européenne des chômeurs et des précaires nous avait suffit. Changement de programme improvisé : on décide de ne pas participer aux travaux et de prendre l’apéro.

 

 DSC05220

 

Trouver l’endroit qui convient. On a hésité entre le bar de l’Hilton et un café … à gauche … de la Bourse.

 

 DSC05221

 

Un peu tôt pour un Cuba Libre. On a commencé à décompresser. A rire pour rien, juste pour le plaisir.

Puis à réaliser. On s’est rendu compte que malgré toutes les difficultés, malgré les doutes, malgré les incertitudes, malgré la fatigue, on y est arrivé ! On l’a faite cette marche, la tête haute, d’un bout à l’autre.

Un grand sentiment de fierté et de solidarité. Passer de camarades à compagnons.

 

 DSC05231

 

On a faim. On marche un peu. On hésite entre le restaurant de l’Hilton et une pitta. On choisit la pitta.

Puis le groupe se sépare. Une partie rentre en train dans notre belle province …

 

 CIMG2160

 

 … et l’autre se rend sur la place Ste Catherine pour rejoindre des militants d’associations wallonnes, flamandes et bruxelloises qui ont répondu à l’appel du réseau belge de lutte contre la pauvreté.

L’après-midi une manifestation intitulée « Haut les bas revenus » a réuni 1.000 personnes dans les rues de Bruxelles.

 

 CIMG2172

 

 Parade aux lanternes, à l’initiative du ‘Miroir vagabond’.

 

CIMG2189

 

Voilà, le soleil se couche mais des lumières s’élèvent.

Notre périple est terminé.

 

  CIMG1947 

 

 Que retenir de cette marche ?

Qu’il a parfois été difficile d’assumer un tel poids, de telles revendications, en étant si peu nombreux, si peu rejoints ?

Qu’aujourd’hui, le 19 novembre, un mois après notre marche, rien ne semble avoir changé. Qu’il y a toujours autant d’exploités, de précaires, de pauvres, de travailleurs pauvres. Que la chasse aux chômeurs et ses exclusions continuent comme si de rien n’était ?

Nous sommes conscients de tout cela mais nous préférons nous souvenir et affirmer …

 

CIMG1835 

 

… que nous sommes fiers d’avoir relevé ce défi, en véritables militants.

Que nous avons été rejoints, accueillis, soutenus par de belles personnes.

Que nous avons tous grandi pendant cette marche.

Que nous avons fait de belles rencontres prometteuses.

Que nous avons vécu des moments incroyablement forts.

Que nous sommes devenus plus humains.

 

Nous vous proposons de clôturer ce récit en compagnie de Paul Trigalet dont nous vous avons déjà parlé.

Paul a 76 ans et on l’entend parler de militance lors de la rencontre de vendredi à l'université de Louvain la Neuve. Une minute 57 secondes qui donnent envie. Qui donnent en vie !

Merci de nous avoir lu.  

 

A suivre …

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by T.S.E Luxembourg - dans Actions T.S.E
commenter cet article

Soutenu par

CEPlogo

 

Rechercher

Contacts


Administrateur Blog:

Gaëtan

Responsable T.S.E. - FGTB :

Autres CRTSE en Wallonie

Verviers

Simon Darimont 

0496.50.07.88

  

Mons  

Cédric Devriese 

065.32.38.33.

  

Tournai :
Fabien Tanase

069.88.18.04
                  
Centre : 
       Christohe Morais-Rosa

 064.23.61.19
               
Liège-Huy-Waremme :
Sidi Katumwa
04.221.96.20

Charleroi :

Nadia Verley
071.64.12.91

Sud-Hainaut :
Eric Clemens
071.64.12.58

Mouscron :
Marie-Noëlle Gaillez
056.85.33.57

Namur :
Farnçoise Lejeune

0474.481.002

Nivelles :
khalid Gaa

0478.35.85.83