31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 10:19

Il y a quelques années de cela, nous nous étions lancé dans un processus d'écriture théâtrale en vue de produire un spectacle dont le but était de dénoncer les mesures antisociales (exclusion du chômage, pressions pour trouver un emploi,...). Le résultat ? Notre "Criée aux Esclaves" ! Drôle et percutante, cette saynète est une redoutable satyre des mesures d'exclusion et des dérives du marché de l'emploi.

Depuis sa création, la pièce s'est vue offrir plusieurs actualisations et mises à jour, pour toujours coller au plus près aux mesures d'actualité et piquer là où ça percute. Le dernier lifting a été réalisé cet été et a joué pour la première fois lors de la journée de lutte contre la pauvreté organisée à Namur le lundi 17 octobre dernier.

Le CEPAG, la FGTB Wallonne, le Jeunes et plusieurs Régionales s'étaient joints au RWLP ce jour-là. L'occasion pour nous de montrer que les TSE Lux ne se sont pas endormis et qu'ils comptent bien continuer à dénoncer la politique antisociale !

P.S. La qualité vidéo n'est pas exceptionnelle, mais que cela ne vous empêche pas de profiter du spectacle.

Les TSE Luxembourg

Published by T.S.E Luxembourg
commenter cet article
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 12:03

C'est quoi la pauvreté en Belgique aujourd'hui ? Les pauvres ont-ils encore droit à la culture ?

La culture, pour nous les TSELUX, est notre arme favorite. Notre ancien président, Olivier Vangoethem, était invité sur Radio Panik le mercredi 12 octobre dernier, pour en parler à d'autres, aborder les TSELUX, leurs actions (notamment notre célèbre Criée aux Esclaves),...

L'article 27 ? La culture au rabais, vendue aux pauvres ? La culture offerte par les pauvres pour les pauvres uniquement ? Les pauvres peuvent-ils être acteurs de la culture ou ne sont-ils que des consommateurs passifs ?

Le théâtre-action ne touche-t-il qu'un public déjà convaincu ?

Une émission que vous êtes fortement invité à (ré)écouter

Eric Bertrand

Published by T.S.E Luxembourg
commenter cet article
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 11:49

Fin septembre, Marc Goblet - Secrétaire Fédéral FGTB - était invité de l’émission A votre avis diffusée sur la RTBF. L’occasion pour nous de nous pencher sur cette intervention et de vous livrer ici un résumé des propos tenus.

 

 

Confronté à Pierre Kroll, Marc Gobelet déclarait qu’il apprécie les caricatures et l’autodérision.

 

Au sujet de sa position, il estime avoir un mandat au service de tous les travailleurs et se déclare homme de conviction, mais pas de pouvoir. Il marque son refus de recourir à la méthode de l’insulte pour faire entendre sa voix, tout en reconnaissant que le contexte a été particulièrement difficile face à ce Gouvernement qui n’écoute pas, et en insistant sur le fait qu’il entend défendre tous les citoyens.

 

Face aux questions d’un représentant des étudiants l’interpelant sur les grèves qui ont empêché la participation de ceux-ci aux examens, il déclare qu’un homme qui reconnaît ses erreurs se grandit et qu’il y a parfois des dégâts collatéraux lors des grèves, mais que ce qui reste préoccupant est que 40% des jeunes soient sans emploi.

 

A la question de savoir s’il est le Robin des Bois des temps modernes, il répond qu’il défend un projet de société, assurant l’égalité pour tous, et que son objectif est de provoquer le débat avec le gouvernement, qui se dit légitime mais refuse la concertation. Y a-t-il eu concertation sur la loi Peeters ? Les mesures actuelles permettaient d’atteindre les objectifs fixés, mais nécessitaient la négociation des secteurs, qui ne sera plus possible avec la loi Peeters.

 

Egalement interrogé sur le PTB, Marc Goblet déclare que la force du parti réside dans sa proximité avec les travailleurs. Il en appelle toutefois à l’union de la gauche, à chercher ce qui rassemble plutôt que ce qui divise.

 

Interrogés sur l’efficacité de l’action syndicale, les téléspectateurs ont répondu par la négative à plus de 70%. L’occasion pour Marc Gobelet de se référer au front commun, de se déclarer ouvert et prêt à proposer des initiatives, à la condition que le gouvernement accepte d’écouter. Il dénonce la politique actuelle fonctionnant aux seuls profits des capitaux et demande au gouvernement de changer d’orientation, auquel cas les actions continueront.

 

Enfin, quand il lui a été demandé son avis sur quelques personnalités, il a qualifié Charles Michel de jeune Premier Ministre (ce qui constitue une absence remarquable de référence idéologique), Bart de Wever de flamingant et Raoul Hedebouw d’idéologue.

 

En complément à ce passage sur la RTBF, Marc Goblet est également apparu dans l’émission L’invité, sur RTL, pour y aborder la politique, Caterpillar et le budget.

 

Au sujet de la politique, il considère qu’il y a actuellement, de la part de certains partis flamands, l’exercice d’une politique communautaire par le biais du socio-économique. Quant à lui, bien que socialiste, il a toujours gardé son indépendance syndicale et n’a pas hésité à adresser des critiques au PS. Il le fait encore à  cette occasion en invitant les socialistes à se montrer plus proche des travailleurs ; rôle qu’assume actuellement le PTB, ce qui explique sa montée dans les sondages.

 

Concernant Caterpillar, la fermeture relève selon lui d’une logique purement financière et non des suites des risques de grève ; les travailleurs ayant fait un maximum de concessions en termes de flexibilité et d’heures supplémentaires.

 

Enfin, sur le trou budgétaire de 4 milliards, il refuse qu’il soit comblé en puisant dans la poche des travailleurs, mais plaide plutôt en faveur d’une harmonisation fiscale basée sur la progressivité.

 

Au travers de ces deux interviews, Marc Gobelet apparaît comme un homme de conviction, ouvert, non sectaire (il refuse d’entrer dans une polémique avec le PTB et reconnaît ses qualités), sachant pratiquer l’autocritique, mais déterminé à lutter contre le libéralisme sauvage.

 

Bernadette Lacasse

Published by T.S.E Luxembourg
commenter cet article
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 09:05
BOUGEONS NOUS !
C’est l’effet de la limitation dans le temps des allocations d’insertion, décidée par le précédent gouvernement fédéral.
Une mesure qui crée un bain de sang social sans précédent et qui traduit une politique injuste, cynique et absurde en pleine période de crise et de manque d’emploi. Pour plus d'info cliquer ici.
Voici le compteur mis en route au 1er janvier 2015. Chaque jour, de nouvelles personnes se font exclure.
Il faut que cela cesse. Nous continuons fermement à combattre ces décisions. Nous avons besoin de vous. Venez nous rejoindre, il y va de votre avenir.
la dégressivité renforcée des allocations de chômage s'est mise en place. Qu'est-ce qui change pour les chefs de ménage, isolés et cohabitants?

Compte à rebours en photos 

Logo tse luxCEPPST LogoJeunesFGTB logo2 CMJN Luxembourgfgtb-luxembourg ensemble on est plus fort soutiennent:
art-63§2
 
 

À QUI PROFITE LA DETTE ?
Image intro A qui profite la detteIl paraît que nous sommes condamnés à l’austérité. Condamnés à nous serrer la ceinture. Condamnés à faire des sacrifices … pour rembourser la dette publique.
 
Nous, on n’est pas d’accord. L’austérité, on n’en veut pas. Nous, on veut savoir pourquoi ...
           
Le groupe audit citoyen de la dette (Acide) de Marche-en-Famenne travaille depuis mars 2013 dans le cadre de la campagne pour un audit de la dette belge. Ils terminent l’écriture d’une pièce de théâtre et entament les répétitions. Les premières représentations sont prévues à la mi-juin.
           
Ils veulent, par leur travail de création, dénoncer les dettes publiques, les politiques d’austérité et leur impact dans la vie quotidienne de tout un chacun.
           
Ils se rencontrent les mardis dès 16h30 au Studio rue des Carmes à Marche.
           
Celles et ceux qui voudraient monter sur les planches peuvent encore les rejoindre. Pour plus de renseignements, contacter par mail Pascal Fontaine ou par téléphone au 084/31 43 45 (aux heures de bureau).
           
- Pour rejoindre le site "On veut savoir": cliquer ici
           
- Pour aller plus loin: cliquer ici

Informations pratiques 
Nous rejoindre ?

Notre sélection parmi plus de 500 articles 
La CRTSE Luxembourg est fière de vous présenter ce nouvel outil.
Vous y trouverez 10 films/conférences/émissions de radio.
Douze écrivants autour d’une table pendant une semaine.Six femmes et six hommes. Dix travailleurs sans emploi et deux étudiants universitaires.
C’était en octobre 2010 à Namur, devant le Parlement Wallon, où nous venions de participer à une cérémonie en l’honneur des victimes de la misère.Devant une cinquantaine de personnes, dont Eliane Tilleux, la Ministre ...
Bernard Friot propose donc d'en finir avec le «marché de l’emploi»Il défend l’idée d’un salaire universel à vie ...
 CIMG0019Voilà deux ans déjà. Deux ans que les Travailleurs Sans Emploi de la FGTB Luxembourg ont marché pendant une semaine entre Humain et Bruxelles. « Marcher pour ne plus ... 
La Commission Régionale des Travailleurs Sans Emploi (CRTSE) de la FGTB Luxembourg et le centre d’éducation permanente (CEPPST) ont le plaisir de vous présenter un nouvel outil de solidarité : la ‘Donnerie, prêterie et Servicerie Luxembourg’. ...
 
Le clip « Z'avez pas vu l'emploi ». a connu un très beau succès : il a été vu plus de 3.000 fois à ce jour. Mais, comme vous pouvez le constater, ...
 
 
Durant notre marche, nous proposons à des marcheurs, à des passants, de ...
 
 

 
Published by T.S.E Luxembourg - dans Articles divers
commenter cet article
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 08:42

Dans le cadre du Festival « Do it your self ensemble », Là où le soleil se lève.

Spectacle poétique qui interroge nos ressources profondes souvent négligées ou oubliées, avec quelques notes d'humour décalé par rapport au drame vécu.

Projet d'éducation permanente, à l'initiative du Centre Culturel de Bastogne.

Ce projet implique des écoles, diverses associations de Bastogne, la CSC, Alvéole Théâtre, l'AMO Média Jeunes, la Ligue libérale des pensionnés, Nous les T.S.E. et les Jeunes de la FGTB Luxembourg, Le Trêve, Anim'Jeunes, Dames et toile d'eau, l'Académie de musique de Bastogne.

 

Théâtre.

Le 26 Février 2016 à 20 h.

Où : à l'Espace 23, rue Gustave Delperdange n°6 à Bastogne.

Téléphone : 061 / 21 65 30
Réservation préférable.

Tarif : 2€

Internet : http://www.centreculturelbastogne.be

 

Venez nombreux.

Article: TSELUX.be

Published by T.S.E Luxembourg - dans Articles T.S.E.
commenter cet article
31 juillet 2015 5 31 /07 /juillet /2015 07:44

DU MERCREDI 19 AOUT AU SAMEDI 22 AOUT
FESTIVAL GRATUIT.

Pour cette édition du festival 100 visages, le CPCR a orienté son choix de programmation sur différentes luttes que l’on retrouve sur le territoire liégeois.
Parce qu’à l’heure actuelle, il est primordial de s’organiser et de se positionner contre les politiques inhumaines et d’exclusions que notre gouvernement est en train de nous imposer !
Plusieurs thématiques seront abordées du mercredi 19 août au samedi 22 août : Les réseaux militants liégeois, les solidarités internationales, la question du travail et la lutte contre l’exclusion des droits aux allocations de chômage, la lutte des personnes sans-papiers vers une liberté de circulation.

Durant tout le festival, nous pourrons manger, boire, assister à des débats, des rencontres, des animations, des lectures de texte, des projections, écouter des concerts en soirée, participer à une marche …. Tout cela dans une ambiance conviviale et de réflexion !

Plus d'info ...

Plus d'info sur l' événement, sur Facebook.

FESTIVAL 100 VISAGES DE LUTTE, LUTTES DES SANS VISAGES
17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 13:48
Change le monde / Mardi 28 et Mercredi 29 Juillet 2015

Deux journées festives consacrées aux alternatives socioécologiques, aux droits humains et au climat... Avec des moments de rencontre, des jeux, des débats, des films, ... le tout agrémenté de musique et de soleil.

Avec l’accueil de l’étape d’un tour de France Alternatiba pour le climat.

Un peu partout dans le monde naissent des initiatives pour vivre la vie autrement. Des citoyens et des associations agissent pour la transition socioécologique, pour des pratiques nouvelles de production et de consommation, pour un meilleur vivre ensemble, pour des comportements individuels et collectifs soucieux des générations futures.

Les mardi 28 et mercredi 29 juillet, une cinquantaine de ces associations seront présentes à Marbehan (en Gaume, tout au sud de la Belgique) pour proposer à un public le plus large, familial, régional, estival, d’ici et d’ailleurs, des ateliers, des jeux, des animations, des rencontres, des films, des spectacles, des interpellations, des concerts… entièrement gratuits.

Pour cette deuxième édition de « Change le Monde » - spéciale AlternatibHabay -, il y en aura pour tous les goûts.
Ne vous attendez pas à devoir passer de stand en stand. C’est plutôt un programme de divers rendez-vous qui vous guidera tout au long de ce « week-end en pleine semaine ».

Ce programme détaillé sera disponible à partir du 1er juillet.

  • Le mardi 28 sera principalement consacré à l’accueil d’une étape du Tour Alternatiba. Depuis ce 7 juin, des cyclistes enfourchent chaque jour de drôles de vélos à trois ou quatre places pour parcourir 5000 km pour le climat. Leur arrivée à Marbehan sera fêtée dignement, avec une soirée littéraire et un concert de musique irlandaise.
  • Le mercredi 29 débutera avec un déjeuner équitable et une « belle donnerie » où chacun apporte l’objet qui ne lui sert plus et reprend celui qui va lui servir. Tout au long de la journée se succéderont des moments d’animation de 15 à 60 minutes, des interventions artistiques, du conte, de la musique, un cortège des enfants, une fanfare festive, quelques échoppes, un lâcher de lanternes, un feu, l’arrivée de l’Altertour, une émission en direct sur six radios, … Parmi les artistes, soulignons la présence du groupe latino alternatif « Chicos Y Mendez ».

Tout au long des deux journées, Change le Monde sera le cadre d’un festival européen de films documentaires.

Entre La Petite Foire à Semel et Esperanzah ! à Floreffe, un rendez-vous sympa, festif, militant, citoyen, tranquille et gratuit à ne pas manquer.

Il est aussi possible de planter une petite tente mardi et mercredi soir.

Article: cncd.be

3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 14:18

Le dumping social : Chauffeurs routiers sous payés qui rament en travaillant des heures de fous, qui logent dans leur camion et qui sont exagérément sur les routes et dont la sécurité n'est pas assurée suite à leur fatigue.

La croisade des C.C.C.

Deux sujet qui m'interpelle!!

Pour voir ce "Magazines Devoir d'enquête" cliquez sur l'image.

Published by T.S.E Luxembourg
commenter cet article
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 12:52

La Commission pour la vérité sur la dette publique grecque présente ses premières conclusions. C’est dans ce cadre qu’Eric Toussaint, qui coordonne les travaux est intervenu aujourd’hui au Parlement hellénique. Le rapport conclut que la dette grecque est en grande partie illégale, illégitime et odieuse.

Ce rapport préliminaire présente une cartographie des problèmes et des questions clés liées à la dette publique grecque, et fait état des violations juridiques associées ; il retrace également les fondements juridiques sur lesquels peut se fonder la suspension unilatérale des paiements de la dette.

Article: www.zintv.org

Merci à Pascale Fontaine

10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 10:15

Le ministre de l’emploi Kris Peeters a donné le coup d’envoi ce mardi d’une table ronde sur la réforme du travail réunissant experts et partenaires sociaux. L’idée est de donner plus d’autonomie au salarié sur ses horaires. Des décisions concrètes sur l’organisation du temps de travail sont attendues en novembre. La CSC, par communiqué, a exprimé sa méfiance : "la qualité de l’emploi n’est pas synonyme de dérégulation et d’augmentation de la flexibilité". Marie Vancutsem interrogeait ce matin sur ce sujet Hervé Deckers, avocat spécialisé en droit du travail

Soutenu par

CEPlogo

 

Rechercher

Contacts


Administrateur Blog:

Damien

Responsable T.S.E. - FGTB:

Autres CRTSE en Wallonie

Verviers

Simon Darimont 

0496.50.07.88

  

Mons  

Cédric Devriese 

065.32.38.33.

  

Tournai :
Fabien Tanase

069.88.18.04
                  
Centre : 
       Christohe Morais-Rosa

 064.23.61.19
               
Liège-Huy-Waremme :
Sidi Katumwa
04.221.96.20

Charleroi :

Nadia Verley
071.64.12.91

Sud-Hainaut :
Eric Clemens
071.64.12.58

Mouscron :
Marie-Noëlle Gaillez
056.85.33.57

Namur :
Farnçoise Lejeune

0474.481.002

Nivelles :
khalid Gaa

0478.35.85.83